Le clown de théâtre, qu’est-ce que c’est ?

Posted in La beauté de l'art enrichit-elle la perception du réel ? on mars 11, 2015 by SERGE

clownL’apparition du clown se généralise dans la seconde moitié du XIXè siècle. Le premier maquillage sera repris et réinventé au fil des siècles par une succession d’amuseurs, dont Joseph Grimaldi qui en fera un symbole au début du XIXè siècle : maquillé en blanc, il annonce le clown moderne.  Lire la suite

Le mythe de Pygmalion et Galatée

Posted in La beauté de l'art enrichit-elle la perception du réel ? on février 4, 2014 by SERGE

 GalatéeL’île de Chypre était particulièrement renommée par ses courtisanes. Le sculpteur Pygmalion qui y habitait fut si choqué de l’effronterie des femmes de ce pays, qu’il résolut de vivre dans le célibat.

Mais comme son imagination rêvait toujours une beauté d’un caractère différent, il fit une statue d’ivoire, représentant une femme qui joignait la chasteté de l’expression à la pureté des formes. Lire la suite

O Sole Mio (Mon soleil)

Posted in La beauté de l'art enrichit-elle la perception du réel ? on octobre 2, 2012 by SERGE

‘O Sole Mio (en français: « Mon soleil ») est le titre d’une célèbre chanson napolitaine, publiée en 1898 et mondialement connue. Les paroles sont du poète napolitain Giovanni Capurro et la musique du chanteur napolitain Eduardo Di Capua.

Paroles en napolitain

Che bella cosa e’ na jurnata ‘e sole
n’aria serena doppo na tempesta !
Pe’ ll’aria fresca pare già na festa
Che bella cosa e’ na jurnata ‘e sole Lire la suite

Sonate au clair de lune de Ludwig van Beethoven

Posted in La beauté de l'art enrichit-elle la perception du réel ? on avril 13, 2012 by SERGE

La Sonate pour piano no 14 en do dièse mineur, opus 27 no 2 dite « Sonate au clair de lune », de Ludwig van Beethoven, fut composée en 1801 et publiée en 1802 avec une dédicace à la comtesse Giulietta Guicciardi, jeune femme de dix-sept ans dont le musicien semble avoir été amoureux. Comme sa jumelle la Sonate pour piano no 13, Beethoven l’intitula « Sonata quasi una fantasia » pour traduire sa volonté de s’affranchir du moule de la sonate classique. Lire la suite

Vampires : origine, littérature, réalité

Posted in La beauté de l'art enrichit-elle la perception du réel ? on novembre 13, 2011 by SERGE

Intro :
Le vampire est de nos jours considéré comme un monstre très élégant à cause des livres et des films. Mais en réalité, c’est plutôt une légende puisqu’on le retrouve dans la mythologie, il ya des siècles de cela. Posons-nous cette quesion : Qu’est-ce réellement qu’un vampire ? Le cinéma nous en a déjà donné une bref description souvent altérée : ses points forts et faibles. En fait, « c’est un mort-vivant qui se nourrit de sang pour assurer son immortalité ». Lire la suite

Amour me tue, et si je ne veux dire

Posted in La beauté de l'art enrichit-elle la perception du réel ? on novembre 3, 2011 by SERGE

Amour me tue, et si je ne veux dire
Le plaisant mal que ce m’est de mourir :
Tant j’ai grand peur, qu’on veuille secourir
Le mal, par qui doucement je soupire.

Il est bien vrai, que ma langueur désire
Qu’avec le temps je me puisse guérir :
Mais je ne veux ma dame requérir
Pour ma santé : tant me plaît mon martyre.

Tais-toi langueur je sens venir le jour,
Que ma maîtresse, après si long séjour,
Voyant le soin qui ronge ma pensée,

Toute une nuit, folâtrement m’ayant
Entre ses bras, prodigue, ira payant
Les intérêts de ma peine avancée.

Poèmes de Pierre de Ronsard (1524 – 1585)

Histoire de la guitare folk

Posted in La beauté de l'art enrichit-elle la perception du réel ? on juin 1, 2011 by SERGE

La guitare folk trouve ses premières lettres de noblesse avec les bluesmen américain du début du 20ème siècle.

Dans les chansons du légendaire Robert Johnson, on reconnaît bien la sonorité métallique propre à la guitare folk.

Depuis, cette guitare est restée le meilleur compagnon de tous les bluesmen.

Elle a ensuite été utilisée par les beatniks dans les années 50’s puis par les hippies dans les années 60.

C’est sans doute avec Bob Dylan que la musique folk trouve sa meilleure incarnation. Lire la suite