Océan de rêves

Tu surgis dans ma vie, femme resplendissante,
D’un immense océan de rêves, ravissante,
Comme la lune apparaît au sourire éclairé

De la mer étoilée!

Dans l’océan de rêves enfin tu disparus,
Heureuses illusions se sont ainsi perdues
Comme l’on voit la lune aussi pâle sombrer

Dans la mer étoilée!

Aux champs de mes pensées de l’océan de rêves
Ma jeunesse sacrée a vu poindre à tes lèvres
Ton sourire si doux comme la lune née

Mihai Eminescu (1850 – 1889)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :