Sonate au clair de lune de Ludwig van Beethoven

La Sonate pour piano no 14 en do dièse mineur, opus 27 no 2 dite « Sonate au clair de lune », de Ludwig van Beethoven, fut composée en 1801 et publiée en 1802 avec une dédicace à la comtesse Giulietta Guicciardi, jeune femme de dix-sept ans dont le musicien semble avoir été amoureux. Comme sa jumelle la Sonate pour piano no 13, Beethoven l’intitula « Sonata quasi una fantasia » pour traduire sa volonté de s’affranchir du moule de la sonate classique.

Sonate au clair de lune comprend trois mouvements et son exécution dure un peu moins de quinze minutes :

  1. Adagio sostenuto, 60 mesures
  2. Allegretto, 69 mesures
  3. Presto agitato, 200 mesures
Publicités

Une Réponse to “Sonate au clair de lune de Ludwig van Beethoven”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :